AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fauve Marchevent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Fauve Marchevent.   Jeu 30 Oct - 15:27

Invité
Invité
avatar

En savoir plus

Fauve Marchevent
Identité
✥ Âge : 22 ans
✥ Origine : Cerf
✥ Classe sociale : Roturière
✥ Profession : Mercenaire - Chasseresse
✥ Actuellement : Dans une forêt ou le Bourg.
STATS
MAGIE : 4 ✥ FORCE : 6 ✥ PRÉCISION : 12 ✥ ENDURANCE : 8 ✥ INTELLIGENCE : 7 ✥ PERCEPTION : 8 ✥ CHARISME : 5

Le Royaume et vous...
✥ Êtes-vous originaire des Six-Duchés ?
Oui, monsieur. Ou Dame. On vous voit mal de là.

✥ Ah ? D’où venez-vous exactement ?
Corvecol.

✥ Êtes vous sensible à la politique des Loinvoyant ?
Poli-quoi ?

✥ Peut-être ne vous intéressez-vous pas à ces choses-là, mais quel Duché a votre préférence ?
Cerf, je suppose.

✥ Que pensez-vous de nos voisins ?
Bah... Ce sont des personnes avec une tête, des bras, des jambes.

✥ Vous considéreriez-vous comme un grand fan de la famille royale ? Pourquoi ?
Ah non, non. Il doit y a avoir erreur sur la personne là... La famille royale n'a qu'à rester très loin de moi et tout se passera à merveille. Attendez... Il y a vraiment des gens qui leur voue une espèce de culte ou que sais-je encore ?

✥ Votre avis vis-à-vis de la situation politique actuelle ?
Et bien... La situation des Vifiers est compliquée, difficile à comprendre et sans doute dure à vivre. Il n'est sans doute pas plaisant de cacher sa véritable nature au monde uniquement parce que l'un d'entre nous à fait des erreurs... On ne blâme pas un chat de chasser des souris, que je sache. Pour le reste... Brrrrrrr.

✥ Au fait, vous avez un titre ?
Moi ? Un titre ? Croyez-moi, ça s'saurait ! Huhuhu !


La magie et vous...

… ça fait deux ? Ça dépend du point de vue, j'suppose.
✥ Êtes-vous sensible à l’Art ou au Vif ? Possiblement au Vif.
✥ Pratiquez-vous une autre forme de magie ?  Nan.
✥ Avez-vous une opinion sur l'Art ? Pas vraiment, sauf peut être le fait que c'est carrément effrayant.
✥ Que pensez-vous des fidèles du prince Pie ? Franchement, du moment qu'ils viennent pas chercher querelles.
✥ Et des membres du Lignage ?  Bouarf, ils ont bien plus d'intérêts à mes yeux que les fidèles du prince. Juste pour le respect qu'ils ont de leur don. Et puis, mes parents m'ont un peu élevée dans ce principe.
✥ Que pensez-vous des autres formes de magie ? Sincèrement ? Ce ne sont pas des questions que j'm'pose.
✥ Avez-vous des magiciens, des artiseurs ou des vifiers dans votre entourage ?Mon père et ma mère sont vifiers.

Comment avez-vous découvert le Vif ? Par mes parents.
Le cachez-vous ? Aucun besoin de ce côté pour le moment.
Vous a-t-on appris à le maîtriser ? Non, parce que j'en ai pas encore conscience. (C'est bizarre dit comme ça, hein..?) En gros, je suis à l'aise avec les animaux et la nature, mais de là a dire que je suis une Vifière... M'voyez ?


Journal intime


Qu'importe désormais ? Le présent, le passé ou le futur ? Le choix d'une perspective d'avenir..? Un mensonge. Personne n'a le «choix». Le plus aisé, est de suivre les traces de vos parents. D'être sage. D'obéir. De faire ce que l'on vous dit sans rechigner en espérant que le résultat sera suffisamment satisfaisant pour que l'on vous félicite. Dans le cas contraire, les mots qui sortiront de la bouche de votre aîné ne seront pas tendres. Elle, mignonne brunette, fille d'éleveur et de chasseur, le sait. Malgré la dureté et l'exigence de celui-ci, Fauve a très vite compris que moins elle râlait, plus il était conciliant. Cependant, il lui arrive encore de penser qu'elle aurait dû marcher sur les traces de sa mère, plutôt que de se geler les pieds dans les bras de l'hiver à la recherche d'une créature à abattre. Enfin, ce n'est certainement pas du haut de ses douze maigrelets automne que son géniteur la laisser tenir un arc pour la chasser ou n'importe quelle autre arme. Suivre, écouter, observer, apprendre, se taire et surtout, ne pas effrayer le gibier. Ce dernier point n'était d'ailleurs pas le fort de notre petite demoiselle, qui passait plus de temps à se prendre les pieds ici et là -pour ensuite chuter en faisant un boucan du diable- qu'à se faire discrète. Ce qui finissait toujours par une bonne gifle ainsi que des blâmes de la part de son maître et père. Cette fois, le problème est tout autre. L'adolescente pince les lèvres, le talonnant pour ne pas se perdre dans les bois givrés de Cerf. Elle peine a se concentrer sur les paroles murmurées du chasseur, le froid mordant de l'hiver et son envie de plus en plus pressante ne l'aidant en rien. Elle a peur de le couper dans sa tirade pour lui faire part de son besoin, mais si cela doit durer encore un moment, elle finira trempée. Ce qui ne plaira que peu à l'homme. Finalement, sa voix fluette finit par se faire entendre et le père, las, lui fait signe de déguerpir. C'est sans demander son reste que la jeune fille file soulager sa vessie dans un buisson, tâchant de terminer au plus vite. Premièrement parce qu'elle tient a son postérieur et deuxièmement car elle connait les limites de la patience de son maître.

A son retour, le chasseur est en compagnie de sa fidèle chienne. Elle ne s'étonne plus de la voir fourrée dans les pattes de son père, ni d'ailleurs du fait qu'elle débarquait parfois de nulle part, comme s'il était évident que ce dernier ce trouvait ici ou là. Ils ont essayé de lui expliquer, mais il fallait avouer qu'elle a bien du mal à comprendre ce que cela signifie vraiment. Tout ce qu'elle a bien intégré, c'est que personne ne doit le savoir. Personne. Immobile dans la neige, elle observe la scène qui se dépeint sous son regard d'ambre. Les branches ont bien des difficultés à tenir sous le poids du duvet immaculé, elles penchent dangereusement vers le sol, et pourtant, les arbres semblent mettre toutes leurs forces pour les empêcher de ployer. On peut entendre par moment certaines d'entre elles se libérer du fardeau, malgré cela, les laudes sont venues avec le silence. Le ciel est clair et sans doute que le soleil ne tardera pas à réchauffer Fauve de ses rayons, du moins, elle devra se contenter du peu de chaleur qu'il a offrir en cette saison. Puis elle examine son père, qui ne lui fait face, une main sur la tête de l'animal qu'il caresse laconiquement. A l'image d'une vieille habitude que l'on ne peut chasser. L'adolescente sait qu'ils partagent quelque chose de spécial. Un lien qu'elle ne pourra sans doute jamais comprendre, mais Ô combien elle aura voulu être à la place de ce molosse. De ses deux parents, elle a toujours été plus proche du chasseur, sans parvenir à se défaire de l'idée qu'elle est moins importante que Baie.

~

Les yeux dans le vague, appuyée contre la barrière de l'enclos, Fauve observe les chevaux. Voilà maintenant un certain temps qu'elle chasse seule, bien meilleure archère que son père et que beaucoup d'autres, elle préfère la compagnie de sa grande amie solitude à celle de n'importe quelle autre. Bien que le mercenariat l'oblige parfois à travailler en groupe. Ce n'est pas de la timidité, non, elle n'aime simplement pas les gens. Tous. Cela étant dit, elle n'a pas tant de mal que ce qu'elle dit à se greffer à une conversation ou une équipe. Même si elle est loin d'être la personne la plus charismatique que vous pourrez croiser. De retour dans son village, une fin d'après-midi aussi vide de mouvements qu'habituellement dans les environs, elle attend le retour de ses parents. Fauve est partie depuis maintenant presque une saison entière sans donner le moindre signe de vie. Pour revenir comme une fleur au printemps, l'air de rien. Elle sait qu'elle se fera irrémédiablement réprimander par le chef de famille, sa mère se contentera de la couvrir de baisers et lui poser un nombre incalculable de questions. Personne ne sait pourquoi, mais elle est leur seul et unique enfant. Au grand désarroi de l'éleveuse qui rêvait d'une belle et grande famille heureuse. Seulement, le destin est capricieux, incontestable et coquin. Surtout pour ne lui avoir donné qu'une fille qui passe son temps a disparaître pendant des jours et des jours. Au moins, elle ne rentrait pas les mains vides et ne les oubliait pas. Quoiqu'il en soit, Fauve s'est fait à l'idée que ses parents ne changeront et qu'il va falloir faire avec. L'élevage semble aller plutôt bien. Une obsession familiale du côte de Mérite, son père. Qu'il régit avec sa femme et ses deux frères cadets. Elle aurait d'ailleurs dû rester au près de sa mère, ici. Malgré cela, l'enfant qu'elle était, avait de nombreuse fois pleuré et supplié son géniteur de bien vouloir la prendre avec elle dans le but de lui apprendre son métier. Ce qu'il finit par faire. Mérite a toujours eu du mal à résister à son adorable fille. La jeune chasseresse prie pour ne pas tomber sur l'un de ses cousins, enfin, que l'un d'eux lui tombe dessus, plutôt. Elle entend des pas derrière elle, mais préfère de loin faire mine de ne pas avoir remarqué. Sait-on jamais, peut-être que son futur interlocuteur fera demi-tour en voyant sa mauvaise foi. Il n'en fait rien, venant lui aussi s'appuyer contre la rambarde.

« Le prodige est de retour ? »
« Je ne sais pas si on peut parler de prodige, consanguin. »
« T'sens le fauve... »
« Tu sens le porc malade, je ne sais pas si c'est bien mieux. »
« Tu m'aurais presque manqué, tu sais ? »
« J'sais. Par contre, on peut pas dire que ton parfum ou ta fabuleuse présence aient eu le même effet sur moi »
« Comment va, Fauve ? T'as ramené quelque chose ? »

Elle tourne la tête vers le grand brun, le détaillant un moment en silence avant de lever sa prise pour qu'il puisse admirer son butin : un lièvre et un couple de volatiles. Il sourit en coin, se tournant, calant son dos contre la barrière pour observer la route. Un nouveau silence s'installe, sans qu'aucun des deux ne tente de le briser. Rien de mal à l'aise, juste un vide quelconque. Depuis le temps qu'ils se connaissent ce n'est pas comme si le jeune homme ressentait le besoin absolu de parler. Fauve, elle, n'a rien à dire. Tout ce qu'elle sait, est que son père a refusé la demande d'alliance de leurs deux familles. Simplement parce qu'il sait que sa fille chérie ne supporterait pas la vie de parfaite petite épouse. Qu'elle a un esprit libre et l'enchaîner serait la condamner. Ce début de journée est plutôt frai, mais la jeune femme ne le ressent pas, encore bien trop habillée pour que le froid puisse s'insinuer dans ses vêtements.

« Bouarf. Ça va. La routine. Et toi, saleté de coquebert ? »
« Oh tu sais, le monde continue d'avancer sans toi. J'vais marier avec ta cousine. Il s'est passé deux-trois trucs au niveau des baronnets, mais j'sais que ça a pas d’intérêt pour toi, donc j'vais passer. La chienne de ton père est morte. Sinon tout semble rouler dans l'coin. »

Elle se contente de hocher la tête, impassible. Au fond d'elle, la mercenaire se sent triste pour son père. Perdre cette bestiole doit lui faire un mal de chien, si elle peut se permettre cette pensée. Bien qu'elle ait souhaité sa mort de nombreuses fois au cours de son adolescence, Fauve sait combien ce clébard a pu compter pour son géniteur. Tant pis. Il finira pas s'en remettre, comme toujours. Les roules d'une carriole finissent par se faire entendre, elle tourne la tête pour s'assurer qu'il s'agit bien de ses parents avant de se décoller du bois, se redressant. Lentement, elle sort ses cheveux de son manteau, réajuste son arc puis pivote lentement.

« Salut Zec. Oh, et, toutes mes félicitations. »

~

Et quoi maintenant ? Exiger d'elle d'attendre pour être payée... Elle aura tout entendu. A tous les coups ils vont essayer de l'entuber, mais ça ne prend pas avec elle ou presque. Dans tous les cas, personne ne va très loin avec une flèche dans le genou ou dans le crâne. Donc pour que tout le monde soit content, une fois arrivée on lui donne ce qu'on lui doit. Point. Cela évitera des désagréments inutiles. Elle marmonne toute sorte de jurons sur sa monture, le nez dans son foulard. Soit, soit. Elle inspire un grand coup en arrivant à l'entrée du hameau. Le soleil commence à bien se faire voir lorsqu'elle pose pied à terre, une main sur la bride, l'autre tenant la corde à laquelle pendouillent ses paires de perdrix et de lapins. L'intéressé finit par arriver. Fauve a failli attendre, elle soupire en constatant qu'il n'est pas plus pressé que cela, avant de lui tendre le cordage. Celui-ci la salue avant d'essayer de le prendre. Elle le soustrait à ses mains en roulant des yeux.

« Mes pièces. »
« Euh... Aheeem... »
« J'ai pas que ça à faire, alors envoie. »
« C'est à dire que ... pas cette fois. »
« Eh oh ! Tu m'as pris pour un porc ? Pas de pièces, pas de gibiers. »

Elle pivote, totalement blasée s’apprêtant à remonter en selle quand elle aperçoit deux silhouettes qui s'avancent dans son dos. Les deux types croises les bras. Elle arque un sourcil, s'enfonçant dans sa capuche. Elle veut bien que le peuple se sente un peu dépassé par la forgisation, les attaques, les enlèvements et que sait-elle encore, mais de là à voler les honnêtes gens pour deux lapins et deux poules sauvages... Elle se masse le front, las au plus haut point, avant de reprendre la parole :

« Qu'est-ce qu'ils veulent les deux consanguins ? »
« Donne les bêtes. » dit l'un des deux en s'approchant, pas très sûr de lui.
« Ooouh... Mais qu'est-ce qui est arrivé à ton visage ? Ta mère t'a lâché face contre terre quand t'étais un marmot pour ressembler autant à rien ? » elle ressert sa prise sur la corde.
« Tu feras moins la fière quand t'auras plus de dents. »
« Ah ouais, sans l'moindre doute, m'enfin... Tu dis ça parce que t'es en colère. J'serais en colère aussi si j'avais ta tronche de pavé. »
« Allez, donne-les nous et personne ne te fera de mal. »
« J'fais pas la charité, "navrée". Quoique. C'est ça que tu veux ? »

Elle lui met un coup avec son butin, après avoir fait plusieurs fois le tour de sa main avec la corde pour s'en servir comme d'un boulet. Une grimace se fend sur ses lèvres, alors qu'elle lance son arme improvisée aux pieds de son "acheteur" se penchant par la suite vers monsieur tête de pavé. La mercenaire lui tapote l'épaule avec un air condescendant alors qu'il se masse la joue, tout étonné.

« Bah alors ? On a besoin d'être deux pour mettre une "correction" à une jouvencelle ? Allons, Pavé. Toi, ton ami et moi, on sait qu'on a pas envie de se battre. Puis j'ai un peu d'avance ET j'ai donné les bestioles, donc sois un gentil consanguin, tu retournes dans ton champ. »

Cette fois, ça a passé. Elle ne sait pas par quel miracle les deux idiots ont renoncé à se battre, mais ça ne lui déplaît pas. Le marchand a un sourire satisfait, mais Fauve préfère ne plus faire de commentaires. Elle n'a ni envie de se battre ni de perdre son temps avec de sales bêtes comme celles-ci. Ce n'est pas pour quatre prises qu'elle pleura, puis ces pauvres gens en ont plus besoin qu'elle, s'ils en arrivent là. Elle reprend place sur son cheval et fait demi-tour sans rien dire de plus. Elle ne reviendra pas, voilà tout. Personne ne lui en tiendra rigueur, persuadée que si les choses ce sont passées ainsi, c'est uniquement parce qu'elle est une femme. Il y a des soufflets qui se perdent. Ça n'est pas la première et sûrement pas la dernière fois qu'il lui arrive quelque chose dans le genre. Voilà pourquoi elle préfère ne pas vivre en ville et errer à travers le pays. Qu'importe la saison. Finalement, elle a eu le choix. Elle a choisi sa vie. Quant à l'avenir... Elle s'en tamponne les oreilles avec ses bottes. Du moins, pour l'instant.



Description physique

✥ Yeux : Ambrés.
✥ Cheveux : Auburn...
✥ Silhouette : Plutôt grande, un poids normal, une démarche féline..?
✥ Habitudes vestimentaires : Du moment que je peux bouger et ne pas crever de froid...
✥ Autre ? Des cicatrices, un peu partout... Mais c'est quoi ces questions ?

Description psychologique

« Mes amis disent que je suis… » Insupportable, mal-élevée, grossière, douée au tir à l'arc, vaniteuse, drôle, râleuse.
« Mes ennemis me trouvent… » Idiote, de faible constitution, vise juste. Après, ça rejoint la première liste, non ?
« La première impression qu’on a de moi, c’est… » Alors là, il y a plusieurs possibilités : « Que quelqu'un la fasse taire, ou j'le fais et ça sera pas joli-joli. » ou « Elle le fait exprès, hein..? » voire « On ne vous pas appris à être polie ? ». Dans tous les cas, c'est jamais très glorieux.
« En société, je suis... » Discrète. Quoique... Il m'arrive de m'emporter, mais il faut l'avoir cherché ... un minimum. Quoi ? Ouais, bon, d'accord... J'ai un peu tendance à cogner l'premier con qui l'ouvre un peu trop, m'enfin.
« En privé, je suis… » Chaleureuse et trop franche.
« En situation neutre et calme, je suis… » Pas trop insupportable.
« En situation conflictuelle, je suis… » Une braise. Si on me cherche, on me trouve.
« Face au danger, je suis… » Dotée d'un sang-froid royal. Ou presque. Mh ? C'est pas bientôt fini de me contre dire ? Très bien, très bien... Face au danger, je suis violente. Voilà. Fallait pas me chercher, c'est tout.
« Ma plus grande peur, c’est… » Mon père, j'crois.
« Ce que je déteste… » Les champignons. Ainsi que les pleureuses, qu'est-ce que ça peut être agaçant... Ça et la maltraitance gratuite.
« Ce que j’aime… » Ma petite personne. Les bêtes, mon arc, les couvertures, les cheminées, la solitude, les forêts, la neige, les personnes pas trop ennuyeuses, le sucré, les soupes de ma mère, le sable -mais pas trop- et ma liberté, bien entendu.
« Si j'avais un rêve... ? » Euh ? Libérons le peuple ? J'sais pas. Ce n'est pas si important que cela..?

Derrière l'écran

◆ Pseudo : Comme vous le souhaitez. (:
◆ Comment avez-vous découvert le forum ? Top site !
◆ Un avis, des questions ? Pas encore.
◆ Voulez-vous être parrainé ? Euh... Je ne sais pas. Pourquoi pas ? °-°
◆ Multicomptes : C'est mon premier compte.
◆ Partant pour un défi rp ? A vouar, à vouaaar. Okay ! Challenge accepted ! \o/
◆ Team Tymie ou Team Courage ? Team ... Mh... Ohoh ! Une biche ! *Fuit.i



Dernière édition par Fauve le Mar 4 Nov - 19:54, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Jeu 30 Oct - 16:13

Invité
Invité
avatar

En savoir plus

Bienvenue ! Superbe avatar, j'adore le style. Des réponses pour le moins concises, lapidaires même. Bon courage pour la suite du Bric à Brac et pour la validation.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Jeu 30 Oct - 16:29

Invité
Invité
avatar

En savoir plus

« Que quelqu'un la fasse traire, ou j'le fais et ça sera pas joli-joli. » J'ai rit en imaginant quelqu'un essayer de traire ton perso xD

Et bienvenue parmi nous ! :123:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Jeu 30 Oct - 17:22

Liberté Sangréal
Noble de Labour
Noble de Labour
avatar

En savoir plus

Bienvenue à toi ! Je lis ça je l'espère demain ou ce week-end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Jeu 30 Oct - 17:22

Silence Hodd

de Castelcerf

de Castelcerf
avatar

En savoir plus

Bonsoiiir et bienvenue sur le forum !
:rainbow:

On a légèrement modifié le modèle de fiche depuis la mise à jour, il y a donc quelques questions qui manque et l'agencement est différent. Au pire l'agencement c'est pas grave, mais ce serait bien de compléter les questions. Elles se trouvent dans la partie caractère si jamais !

À part ça, c'est un personnage qui a l'air intéressant ! On a pas de chasseresse (ou de chasseur) sur le forum, donc c'est une bonne idée d'avoir choisi ce rôle. J'attire ton attention sur le fait que la chasse étant réservée aux nobles au moyen âge, ta madame devra faire attention de ne pas virer hors-la-loi en sévissant sur les terres de ces braves gens. :234:

Bon courage pour ta fiche et n'hésites pas en cas de question !



Merci Liberté ! :tymievigueur:
Merci mon filleul luth(eur) :coeur::
 
Et merci Viviane pour le vava ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lessixduches.forumactif.com
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Jeu 30 Oct - 19:29

Invité
Invité
avatar

En savoir plus

Bonsoir,
Merci à vous quatre ! (:

Eliée - Je fais un blocage psychologique sur cette histoire de fiche questionnaire, j'y peux rien. xD

Silence - Je ne me suis même pas posé la question pour la fiche. Comme j'avais commencé un bout il y a fort longtemps. Huhu. J'ai donc modifié.

Et pour le chasseresse, je dirai plutôt que c'est de la régulation, ou simplement de la chasse de volatiles et de lapins. Elle n'en est pas au braconnage et son métier principal est mercenaire. Tout cela viendra s'ajouter petit à petit dans le journal intime.

Voilà. (: ♥
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Ven 31 Oct - 8:25

Humble Lobreth

Ménestrel

Ménestrel
avatar

En savoir plus

Bienvenue parmi nous. amuse toi bien Smile





A Winter's Tale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Ven 31 Oct - 14:33

Invité
Invité
avatar

En savoir plus

Merci à toi ! ;D

J'en profite pour signaler que j'ai fini. Il m'a fallu presque cinq mois, mais c'est fait. :3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Mar 4 Nov - 13:09

Silence Hodd

de Castelcerf

de Castelcerf
avatar

En savoir plus

Bonjouuur ! Déjà merci d'avoir repris le nouveau modèle, c'est pas très drôle de reprendre tout le code xD Passons aux corrections Very Happy

Citation :
✥ Ah ? D’où venez-vous exactement ?
Corvecol.
C'est quoiiii Corvecol ? *chieuse* Non mais si tu inventes une petite précision sur le lieu à peu près exact et la description de la ville ? du village ? du trou paumé ? serait intéressant. (Note : Liberté est en train de faire une carte détaillée des Duchés avec des villes et villages en plus. Que cela ne t'empêche pas de créer ton propre lieu de naissance, même s'il faudrait alors justifier pourquoi il ne serait pas sur la carte – ou prendre contact avec Lib' pour y remédier.)

Ensuite ! À 4 en magie elle ne maîtrise effectivement pas grand-chose, et son rapport au Vif se limiterait à une affinité avec la nature et les animaux, mais ça s'arrête là.

Au niveau du caractère, je sais que tu n'es pas à l'aise avec le jeu de questions/réponses, mais je la trouve un poil contradictoire quand tu dis qu'elle est discrète mais grande-gueule ou grossière. Ou alors tu parles d'un autre genre de discrétion et ça mériterait une précision. Egalement en situation conflictuelle :

Citation :
« En situation conflictuelle, je suis… » Une braise. Si on me cherche, on me trouve.
« Face au danger, je suis… » Dotée d'un sang-froid royal. Ou presque.

C'est une "braise" en conflit mais elle a un sang-froid royal face au danger ? Là je crois que par définition on se contredit ^^ Imagine qu'elle se retrouve face à un type qui la provoque avec une arme (conflit + danger) ?

Et je trouve ton nouvel avatar magnifique et parfaitement approprié au personnage, mais du coup la demoiselle est plus rousse que brune, non ?

Pour l'histoire au final, j'aime beaucoup (pleins de jolies descriptions) le lien entre Fauve et son père est terrible, mais tout à fait pertinent quand on pense au Vif. Pauvre gosse xD D'ailleurs je me posais la question, pourquoi est-ce son père qui a pris son éducation en main ? Ce n'est pas interdit qu'une femme reprenne le métier de son père, surtout si elle est fille unique, mais comme cela ne semble pas venir d'elle et qu'elle est un peu maladroite au début, je me demandais ce qui avait décidé son père à la prendre avec lui au lieu de lui donner une éducation "de femme" avec sa maman.
Cela dit ça peut s'expliquer par l'élevage des parents, il serait repris par les cousins si j'ai bien compris ? (Le terme consanguin m'a bien fait rire mais tu sais qu'à l'époque ce n'était pas une tare, je ne suis même pas sûr que le terme existait vu que ça se faisait assez naturellement, même dans la noblesse xD)

Finalement, je pense que tu peux augmenter sa force à 8 pour qu'elle soit dans la normale, ça lui fera pas de mal si elle se bat à coups de jambon *meurt*



Merci Liberté ! :tymievigueur:
Merci mon filleul luth(eur) :coeur::
 
Et merci Viviane pour le vava ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lessixduches.forumactif.com
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Mar 4 Nov - 14:05

Invité
Invité
avatar

En savoir plus

Bonjour ! De rien, c't'un plaisir de rendre les choses plus simple. :bave:

Silence a écrit:
Corvecol.
C'est quoiiii Corvecol ? *chieuse* Non mais si tu inventes une petite précision sur le lieu à peu près exact et la description de la ville ? du village ? du trou paumé ? serait intéressant. (Note : Liberté est en train de faire une carte détaillée des Duchés avec des villes et villages en plus. Que cela ne t'empêche pas de créer ton propre lieu de naissance, même s'il faudrait alors justifier pourquoi il ne serait pas sur la carte – ou prendre contact avec Lib' pour y remédier.)
→ Mais... euhh... Je l'ai trouvé sur la caaaarte ? Le long de la Cerf, entre Turlac et Castlecerf... xD
Je propose un combat à mort. /BRIQUE/

Silence a écrit:
Ensuite ! À 4 en magie elle ne maîtrise effectivement pas grand-chose, et son rapport au Vif se limiterait à une affinité avec la nature et les animaux, mais ça s'arrête là.
→ Du coup, j'ai modifié dans "la magie et moi" → Non, parce que j'en ai pas encore conscience. (C'est bizarre dit comme ça, hein..?) En gros, je suis à l'aise avec les animaux et la nature, mais de là a dire que je suis une Vifière... M'voyez ?


Silence a écrit:
C'est une "braise" en conflit mais elle a un sang-froid royal face au danger ? Là je crois que par définition on se contredit ^^ Imagine qu'elle se retrouve face à un type qui la provoque avec une arme (conflit + danger) ?
Fauve a écrit:
« En société, je suis... » Discrète. Quoique... Il m'arrive de m'emporter, mais il faut l'avoir cherché ... un minimum. Quoi ? Ouais, bon, d'accord... J'ai un peu tendance à cogner l'premier con qui l'ouvre un peu trop, m'enfin.
« En privé, je suis… » Chaleureuse et trop franche.
« En situation neutre et calme, je suis… » Pas trop insupportable.
« En situation conflictuelle, je suis… » Une braise. Si on me cherche, on me trouve.
« Face au danger, je suis… » Dotée d'un sang-froid royal. Ou presque. Mh ? C'est pas bientôt fini de me contre dire ? Très bien, très bien... Face au danger, je suis violente. Voilà. Fallait pas me chercher, c'est tout.

Silence a écrit:
Et je trouve ton nouvel avatar magnifique et parfaitement approprié au personnage, mais du coup la demoiselle est plus rousse que brune, non ?
→ Un brun roux te conviendrait ? Auburn, comme on dit.

Silence a écrit:
D'ailleurs je me posais la question, pourquoi est-ce son père qui a pris son éducation en main ?
→ J'ai ajouté un paragraphe pour expliquer cela. :3
Elle aurait d'ailleurs dû rester au près de sa mère, ici. Malgré cela, l'enfant qu'elle était, avait de nombreuse fois pleuré et supplié son géniteur de bien vouloir la prendre avec elle dans le but de lui apprendre son métier. Ce qu'il finit par faire. Mérite a toujours eu du mal à résister à son adorable fille.
Si cela te convient. (:

(Le terme consanguin m'a bien fait rire mais tu sais qu'à l'époque ce n'était pas une tare, je ne suis même pas sûr que le terme existait vu que ça se faisait assez naturellement, même dans la noblesse xD)
→ BAWÉ JE SUIS SUPER DRÔLE COMME DEMOISELLE MWA D:
Ca vient surtout du fait que j'aurais abusé du "p'tit con" sinon. <:

J'ai pas du tout essayé de planquer c'truc. 8D

Silence a écrit:
Finalement, je pense que tu peux augmenter sa force à 8 pour qu'elle soit dans la normale, ça lui fera pas de mal si elle se bat à coups de jambon *meurt*
→ 8 ? Nan, 12. Comme ça je suis sûre de tuer à coup de jambon. C'était pas un coup viooolent ! Juste surprenant. Je ne suis pas de nature violente, VOYONS. /BRIQUE/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Jeu 6 Nov - 13:29

Silence Hodd

de Castelcerf

de Castelcerf
avatar

En savoir plus

Un combat à mort alors, MAIS AVEC DES JAMBONS /SORT
Non je m'excuse, j'avais cherché pourtant et je viens de changer de lunettes What a Face (J'ai fini par trouver, donc c'est ok.)

Ok pour la magie, ok pour le caractère aussi, merci d'avoir fait les modifications !

Fauve a écrit:
Silence a écrit:
Et je trouve ton nouvel avatar magnifique et parfaitement approprié au personnage, mais du coup la demoiselle est plus rousse que brune, non ?
→ Un brun roux te conviendrait ? Auburn, comme on dit.
Oui pas de problème ! C'est juste histoire de préciser quelque part le changement ^^

L'explication sur le travail de son père me convient aussi. Pour la consanguinité, bah... laisse comme ça si tu veux, tant que tu es consciente de la chose. C'est juste histoire de savoir que si tu l'utilises en rp on va te regarder comme si tu étais barrée. :angel: (Les petites insultes ne sont pas interdites en rp si ça fait partie du perso, cela dit. Au pire avec des ***)

Fauve a écrit:
Silence a écrit:
Finalement, je pense que tu peux augmenter sa force à 8 pour qu'elle soit dans la normale, ça lui fera pas de mal si elle se bat à coups de jambon *meurt*
→ 8 ? Nan, 12. Comme ça je suis sûre de tuer à coup de jambon. C'était pas un coup viooolent ! Juste surprenant. Je ne suis pas de nature violente, VOYONS. /BRIQUE/
Comme tu veux mais à 6 elle a beau être bagarreuse, elle se fait rétamer la tronche à chaque fois xD Après si c'est un choix de ta part, je ne m'y opposerai pas. Mais elle va galérer pour ramener plus lourd qu'un lapin ou un faisan *sbaf*



Merci Liberté ! :tymievigueur:
Merci mon filleul luth(eur) :coeur::
 
Et merci Viviane pour le vava ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lessixduches.forumactif.com
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Jeu 6 Nov - 14:13

Silence Hodd

de Castelcerf

de Castelcerf
avatar

En savoir plus

On a vu ça par mp alors c'est tout bon, je valide ! Quelqu'un passera te donner ton défi dès que possible, que cela ne t'empêche pas de rp partout sur le forum ! Bon jeu ! :rainbow:



Merci Liberté ! :tymievigueur:
Merci mon filleul luth(eur) :coeur::
 
Et merci Viviane pour le vava ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lessixduches.forumactif.com
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Jeu 6 Nov - 18:06

Humble Lobreth

Ménestrel

Ménestrel
avatar

En savoir plus

Félicitation a notre petite Fauve, un brin sauvage avec un brin de folie ^^





A Winter's Tale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Jeu 6 Nov - 18:10

Lune de Forge
Civil de Cerf
Civil de Cerf
avatar

En savoir plus

Officiellement parmi nous Very Happy Bravooo Fauve !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   Sam 8 Nov - 17:51

Ignépée

Marchand

Marchand
avatar

En savoir plus

Ah que coucou, Fauve ! Un personnage qui porte bien son nom, si je puis me permettre. Voilà qui va lui attirer bien des ennuis, alors sois prudente ! Smile
Une fiche sympa, qui dépeint franchement le caractère de ton personnage et qui n'exagère aucun trait, j'aime ça.

Maintenant, voici ton défi :

"Tu fais de nouveau équipe avec une franche compagnie, au service d'un quelconque hobereau, pour mener une vendetta personnelle contre un autre. Une histoire classique, sauf que dans ce cas, le château que tu investis est occupé... Par l'une de tes cousines qui a été mariée. Tu sais que les mercenaires ne sont pas en reste en ce qui concerne le pillage et le viol et le seigneur qui vous a engagé n'a donné aucune consigne de ce côté, aussi, lorsque tu tombes nez-à-nez avec elle dans sa chambre, il ne te reste que très peu de temps avant qu'un de tes frères d'arme ne débarque. Annoncer ta parenté avec cette femme suffira t-il et les dissuader ? Devras tu user de violence ou échafauder un plan ? A toi d'en décider. Fais nous vibrer !"

Bien sûr, puisque mes défis vont de paire avec une consigne spéciale optionnelle, je te mets au défi, si tu l'oses, d'intégrer dans ton récit un personnage appelé MentheCrue, et d'expliquer l'origine de ce nom.

Une fois ton défi posté, merci de le signaler en allant éditer ta fiche d'inscription pour cliquer sur l'icône du sujet "défi rp posté chef !" qui se trouve juste au-dessus de la zone pour écrire.

Sur ce, il ne me reste plus qu'à te souhaiter une bonne rédaction, puisses tu trouver l'inspiration et t'amuser à remplir ce défi. Amuse toi bien également dans tes prochains RPs et peut-être nous croiserons nous dans l'avenir. o/


"Cherche pas la p'tite bête, bonhomme, ou tu vas trouver la grosse."
JournalFiche ♦ Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fauve Marchevent.   

Contenu sponsorisé



En savoir plus

Revenir en haut Aller en bas
 
Fauve Marchevent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit Fauve [PV Sun-Rayzaka]
» FLAMME (EX FELIXE) PETITE PUCE GRIFFON FAUVE ARDENNES 08
» Quand t'es malade, ben après... Tu sens l'fauve ! 06/12 à 9h45.
» Un cours de langue un peu particulier... | Fauve | /!\ pour public averti | END
» Pourquoi la hyène rit-elle ? Parce qu'un fauve ne pleure pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Six-Duchés :: Bienvenue dans les Duchés :: Le Chant des Bardes :: Par le Sang de mes Ancêtres :: Fiches en pause-
Sauter vers: